07 avril 2010

Radars de feux : soyons civiques, prenons des prunes !!

Les véhicules prioritaires ont ceci de particuliers : ils sont prioritaires. La Palice n’aurait pas mieux dit !

Cependant avec l’avènement des radars de feux, chargés de surveiller les franchissements d’intersections et d’en faire une manne financière, la circulation de ces véhicules qui sont souvent des véhicules de secours risque bien de devenir plus ardue, sinon impossible.

Le contrôle automatique n’a aucun discernement : le principe est d’une simplicité effrayante : si dans un élan de civisme ou simplement en application du code de la route vous franchissez la ligne d’effet d’un feu pour laisser passer une ambulance, la sanction tombe : un flash et une prune à domicile ! Nul besoin d’aller bien loin, la boucle de contrôle se situant juste derrière la ligne d’effet (cf schéma). A l’instar de ceux qui ont imaginé le système de contrôle sanction automatisé, les radars n’ont donc aucun discernement.

Comble du cynisme, la Préfecture de la Gironde communique sur ce dispositif et annonce clairement la couleur : seule une photo avec le véhicule prioritaire en action (gyrophare en marche) vous exonérera de toute poursuite (cf le document ci-joint). Pour le reste, pour peu que vous ayez intelligemment anticipé l’arrivée du véhicule de secours grâce au pin-pon habituel, point de salut : seul sur le cliché ou sans gyrophare du véhicule prioritaire vous êtes en infraction ! L’abandon des poursuites reste alors au bon vouloir de l’officier du ministère public du centre de traitement des infractions, après paiement de la consignation ! Autant dire que par les temps qui courent (aussi vite que les objectifs chiffrés) c’est bien aléatoire voir illusoire.

La bourse ou la vie ? : Voilà donc un dispositif extraordinaire (Orwelien ?), ou pour ne pas vous faire racketter par ces radars de feux vous êtes incités à ne plus bouger pour laisser passer une ambulance ou un véhicule de pompiers ! Nous ne souhaitons pas aux chantres du tout sécuritaire et du contrôle social des individus d’avoir un jour un proche dans une ambulance, coincée à un feu par des citoyens paralysés par ces radars iniques … La FFMC-33 dénonce ces systèmes automatiques, qui en plus d’être particulièrement aveugles et injustes mettent également à mal les valeurs de civisme et de solidarité qu’elle défend. Elle saura rappeler ses écrits à la Préfecture si un usager venait à être injustement poursuivi pour avoir laissé passer un véhicule prioritaire, ou comble du système, pour ne pas avoir bougé à un carrefour équipé de Big Brother.

Communiqué de presse préfecture 33
Titre: Communiqué de presse préfecture 33 (275 clics)
Légende:
Nom du fichier: 261009_radar_tourny-verdun.pdf
Taille: 150 KB

Tags: , ,